top of page

Expos passées

La terre c'est la

VernissageDeTOUTunPEU.jpg
Peintures à l'huile
Sophie Marquet
du 28 mai  au 9 juin 2024

Sophie Marquet peint depuis de nombreuses années, ayant notamment fréquenté l'Académie Bertholle et les Ateliers Beaux Arts de la ville de Paris.

Elle est  passée progressivement et naturellement de la peinture figurative à la peinture abstraite qui lui permet de mieux exprimer son monde intérieur. Elle peint principalement à l'huile. Il se dégage de ses toiles un univers mystérieux, à travers des formes insolites et des couleurs souvent primaires, évoquant parfois le monde de l'enfance, et presque toujours insufflées de poésie ou de rêverie.

Anne LACKS
L'habit ne fait pas le moine
du 21 au 25 mai 2024

Depuis des années Anne Laks collectionne et collecte des papiers de soie japonais, des papiers d'emballage, de thés, des patrons de couture...employés tels quels ou en intervenant avec des encres ou de l'acrylique. Ces papiers doux et soyeux au toucher, transparents ou translucides donneront légèreté et fragilité à ses futures créations.

Elle associe également des tissus, détournés de leur usage tels que filets pour lavettes, tarlatane lavée, bande Velpeau et gaze pour pansements...matériaux du soin et de la réparation après blessures.

Ces matières habitées, découpées, déchirées, effilochées, à peine collées par des scotchs et quelques épingles, parfois "encore" en chantier, offrent aux vêtements un équilibre précaire.

  • Instagram
Oh ! Noir
François CARDI
du 14 au 19 mai 2024

OH ! noir…

Avec le noir, on ne sait jamais sur quel pied danser. On vous renvoie toujours et tout de suite à Soulages, mais en photographie, il ne s’agit pas de cela, parce que Soulages expérimente le noir dans l’épaisseur de sa matière et de ses ombres. La photographie doit jouer plus subtilement en deux dimensions seulement. Alors, on dit OH ! noir… parce que la

photographie doit se débrouiller avec du noir ingrat et que le photographe doit à chaque fois s’extasier devant tant d’ingratitude de ce qui pourtant la constitue…avec le blanc et tous les gris. Heureusement…parce qu’avec le blanc, c’est une histoire d’amour sans fin, un mariage tous les matins renouvelé, où les gris innombrables servent de témoins à la conclusion des

rencontres. Mais voilà : ce n’est pas toujours réussi, parce qu’il faut que dans la brièveté de la rencontre, dans le speed dating entre la Tri X et le réel, le photographe trouve l’équilibre entre les parts obscures de la chambre noire et les plages merveilleuses de la lumière.

Réussi ? Raté ? A chacun de juger, à chacun de dire si les noces valaient la peine d’être célébrées. OH ! noir …

 

Une expo au carré
du 23 avril au 5 mai 2024

La galerie COULEUR DU JOUR lance la première édition de "Une expo au carré". Il s'agit d'une exposition collective annuelle, ouverte aux artistes de toutes disciples (dessin, gravure, peinture, collage, textile, photographie, technique mixte...) et qui propose de présenter une œuvre carrée pendant une durée de 2 semaines.

 

Résonances
Isabelle Fonjat
  • Instagram
du 2 au 14 avril 2024

Architecte aux Beaux- Arts de Paris et plasticienne, Isabelle Fanjat s’exprime depuis plusieurs années avec les techniques du collage.
Elle explore plusieurs thèmes: des sujets d’actualité, souvent assez sombres comme les murs, l’inondation, l’incendie...; et d’autres plus légers inspirés généralement de poésie ou de voyage.

Elle utilise des journaux de toutes époques, des bandes- dessinées, des catalogues, le tout découpés en petits morceaux. Elle se nourrit en amont de nombreuses visites d’exposition, d’ouvrages et de reportages, traitant des sujets très variés et impactants.

Primavera
Anaïs  Saint-Girons
  • Instagram
du 19 au 24 mars 2024
PRIMAVERA pour célébrer l'irruption du printemps. Explosion de vert et de couleurs primaires. Un trait libre, rapide. Une manière enfantine de souligner les formes. Spontanées, naïves, jetées sur le papier. Une envie de fraîcheur. Pas d'empâtements huileux, mais beaucoup d'acrylique, diluée à l'eau des giboulées. Une profusion de fleurs inventées, baroques, loin des planches botaniques et des herbiers séchés. Des fleurs à foison, des carrés tutti frutti et, en technique mixte sur panneaux bois, les compositions aux coloris acidulés de la série Cocktails au jardin.

 
La Bibliothèque Vagabonde
LIVRES D'ARTISTES
  • Instagram
du 12 au 17 mars 2024

La Galerie est heureuse d'accueillir le collectif d'artistes: Claire Archenault, Nathalie D’Alessandro, Isabelle Aubry, Brigitte Bernard (Passante Pensante), Brigitte Bricout, Michel Crine (MWLC), Aline Maigne,  Odile Molas-Servant, Rosemary Piolais, Mathilde Roux, Traute Schmaljohann, Mieke Vasse et Chantal Viaud (organisatrice). Depuis quelques années "La bibliothèque vagabonde" propose une installation originale et mobile, en faisant découvrir au public des livres ou carnets conçus et entièrement fabriqués par chacun des artistes  à partir d’œuvres originales, reliées, des livres objets, des éditions de livres d’artistes numérotées.

Une soirée spéciale lecture sera organisée le jeudi 14 mars à la Galerie, et nous vous y attendons nombreux.

Minéral-végétal
Anne Meunier Bartoli
  • Instagram
du 5 au 10 mars 2024

Le corps entier reçoit de multiples impressions, les absorbe jusqu’au moindre détail, jusqu’à ce qu’elles se diffusent lentement, jusqu’à leur presque dissolution.  Ce monde émotionnel réapparaît tel une traînée de poudre, se libère et quelque chose d’indéfini se prépare : il est temps d’accueillir l’imprévisible et de laisser libre cours au geste, seul.
Chaque élément de notre terre est une écriture de l’histoire.  Les pierres et la nature vivante en gardent la mémoire et se confient.

Gravures et sérigraphies
Susana Machado
  • Instagram
  • Facebook
du 13 février au 3 mars 2024
Terra e mare
Cécilia Morello
  • Instagram
du 26 décembre 2023 au 1er janvier 2024
De tout un peu
Susana MACHADO
  • Instagram
  • Facebook
   du 9 Novembre au 23 Décembre 2023   

Pour l'inauguration de COULEUR DU JOUR, la Galerie a invité l'artiste Susana Machado avec l'exposition "De tout un peu". Le titre de son exposition est un clin d'œil à la contrainte qui lui a été demandée : présenter des œuvres de divers thèmes, techniques et formats, afin de déployer aux tous nouveaux visiteurs de la Galerie le potentiel spatial de cette dernière. L'artiste s'est portée au jeu.  "De tout un peu" renvoie également au titre d'un recueil de poésies oulipiennes de Nicolas Graner, que la Galerie aura le plaisir d'accueillir le 19 décembre pour une lecture, avec un choix de poèmes en lien direct avec les Couleurs.

bottom of page